L’Île de la Réunion : Plage, soleil, Canyoning, randonnée et vtt

 

Un volcan encore actif, le Piton de la Fournaise, 1000 kilomètres de sentiers balisés, une flore souvent unique et des dizaines de rivières adaptées aux sports d’eaux-vives font de l’Île de la Réunion un véritable petit paradis de la randonnée et du canyoning. Ce vaste terrain de jeu alternant forêts tropicales, cascades et paysages lunaires se laisse découvrir lors de petites balades de quelques heures accessibles à tous, ou lors de parcours plus ambitieux tel le GR2, un sentier de grande randonnée de 150 kilomètres de long qui traverse toute l’île du nord au sud, ou l’ascension du Piton des Neiges (3070m), le plus haut sommet de l’Océan Indien.

Un petit paradis naturel sorti d’un enfer volcanique. La Réunion ou le triomphe de la vie.

L’île verte ! La Réunion mérite bien son surnom. Pourtant ce n’était pas gagné il y a 3 millions d’année quand l’île commença à surgir de l’Océan Indien à coup d’éruptions volcaniques successives. Les terres nouvellement émergées n’étaient alors que cratères fumant et coulées de lave en fusion. Un territoire inhospitalier pourtant colonisé petit à petit, une fois refroidi, par des végétaux et quelques animaux poussés par le vent et les courants marins depuis les côtes africaines et malgaches. Un petit miracle si l’on considère les centaines de kilomètres qui séparent la Réunion des terres les plus proches ! Ces espèces végétales,  bien aidées par un climat chaud et humide, donnèrent rapidement naissance à une épaisse forêt tropicale, tandis que de son côté la pluie se chargeait d’éroder lentement les formations volcaniques, creusant vallées et ravines, formant des cascades, jusqu’à donner progressivement à l’Île de la Réunion son visage d’aujourd’hui.
canyoning-randonnee-et-vtt-sur-lile-de-la-reunion 2017

Des trésors de biodiversité protégés depuis 2007 par un nouveau Parc National géré par l’ONF

Avec des sommets s’étageant entre 2000 et 3000 mètres de haut, des hauts-plateaux, une forêt tropicale de plus de 60000 hectares, des volcans et des zones littorales parfois bordées de plages de sable fin, la Réunion offre une grande variété de paysages et d’infinies possibilités de randonnées dans des milieux naturels bien distincts dont les spécificités en plus des variations d’altitudes sont renforcés par l’un des 116 microclimats recensés sur l’île. Ce trésor de biodiversité fait la joie des scientifiques et des randonneurs venant observer là une flore parfois unique.  Car dans ce rude combat de la vie contre le volcan, la nature réunionnaise a su montrer d’infinies ressources d’adaptation. Soumis à de rudes conditions de vie (éloignement, éruptions, glissements de terrain …) certains des végétaux importés naturellement sur l’île se sont mis à évoluer jusqu’à créer de nouveaux spécimens. Près de 160 arbres et plantes endémiques  (Tamarin des Hauts, Ananas marron, Palmiste poison, Bois de Tambour …) qui en plus du petit millier d’autres espèces communes aux îles de l’Océan Indien font de la Réunion un véritable conservatoire de la biodiversité.
canyoning-randonnee-et-vtt-sur-lile-de-la-reunion 2017

Piton des Neiges, piton de la Fournaise, cirques de Mafate et de Cilaos, des sites naturels époustouflants

Mais plus encore que cette étonnante flore tropicale ce sont les majestueux paysages volcaniques de l’île que viennent observer les amateurs de randonnée. Le Piton de la Fournaise bien sûr, un volcan de type hawaïen parmi les plus actifs au monde dont le cratère laisse échapper régulièrement des coulées de lave impressionnantes. Mais également le Piton des Neiges, un ancien volcan endormi dominant de ses 3070 mètres d’altitude les cirques naturels de Cilaos, Mafate et Salazie, ou encore la magnifique forêt tropicale primaire de Bébour-Bélouve.
canyoning-randonnee-et-vtt-sur-lile-de-la-reunion 2017

A pied, à cheval ou à vélo de multiples possibilités de randonnées adaptées à tous les niveaux et un très bon réseau de guides qualifiés

Jouant à fond la carte de la mise en valeur de son patrimoine naturel et des loisirs outdoor, l’Île de la Réunion, aidé par l’ONF (Office National des Forêts),  a développé en quelques décennies un impressionnant réseau de circuits de randonnée totalisant plus de mille kilomètres de sentiers balisés. Des sentiers plus ou moins longs et plus ou moins difficiles permettant à tous les randonneurs amateurs ou confirmés de trouver un itinéraire adapté à leurs envies et à leur condition physique.
canyoning-randonnee-et-vtt-sur-lile-de-la-reunion 2017
Et des petites balades sur les « circuits marmailles » qui permettent en quelques heures de découvrir certains des plus beaux sites de l’île (les cirques, les cascades, la forêt tropicale …), aux treks de plusieurs jours avec hébergement le soir dans de petits gîtes d’étapes, l’éventail des propositions est immense. Un choix d’autant plus important que toutes les disciplines liées à la randonnée étant représentées sur l’île, une multitude de sentiers spécialisés coexistent. Des circuits de randonnée pédestre et équestre, mais également des pistes spécialement conçues pour les vététistes et les casse-cous amateurs de descentes vertigineuses en mountain bike.
canyoning-randonnee-et-vtt-sur-lile-de-la-reunion 2017
Si parmi ces randonnées, les plus faciles peuvent s’effectuer seul, d’autres plus exigeantes nécessitent un encadrement qualifié pour assurer la logistique et vous permettre d’évoluer en toute sécurité. Et c’est là l’autre point fort de l’Île de la Réunion : un excellent réseau de guides professionnels capables de vous faire découvrir les plus beaux sites de l’île dans les meilleures conditions.

D’immenses cascades,  plus de 100 kilomètres de torrents à dévaler en raft et des dizaines de canyons à explorer

canyoning-randonnee-et-vtt-sur-lile-de-la-reunion 2017
Verte, minérale, l’île de la Réunion est aussi parcourue par de nombreux cours d’eau généreusement alimentés par des taux de précipitations frisant souvent des records mondiaux. L’eau dévale les pentes en de multiples torrents, creuse des vasques et des toboggans naturels, se fracasse en cascades avant d’achever sa course dans l’Océan Indien. Un véritable petit paradis pour s’initier aux sports d’eaux vives comme les descentes en raft, ou se lancer sur des parcours de canyoning avec descente en rappel, sauts dans des bassins naturels … En tout, l’île de la Réunion totalise plus de 70 canyons  équipés pour ce type d’activités et près de 130 kilomètres de torrents.
canyoning-randonnee-et-vtt-sur-lile-de-la-reunion 2017

Les randonnées incontournables de l’île de la Réunion.

Le Piton des Neiges et les Cirques
Des quatre volcans originels ayant donné naissance à l’île, seul le Piton des Neiges continue à pointer fièrement à plus de 3000 mètres au-dessus de l’Océan Indien. Fragilisés par l’érosion et d’importants mouvements magmatiques internes, les trois autres cratères se sont effondrés pour former d’immenses cirques naturels. Cilaos, Mafate, Salazie. Trois plaines de montagne isolées du monde extérieur par de grandes falaises creusées par endroit de ravines et de cascades se jetant de plusieurs centaines de mètres de haut. Un site naturel unique à découvrir lors de petites balades au départ de Cilaos  ou en suivant le GR1, un sentier de grande randonnée qui en 60 kilomètres fait le tour du Piton des Neiges et des trois cirques.
canyoning-randonnee-et-vtt-sur-lile-de-la-reunion 2017
Le Piton de la Fournaise
Beaucoup plus récent que le Piton des Neiges et sa formation volcanique au nord de l’île, le Piton de la Fournaise, 2632 mètres de haut, reste un des volcans les plus actifs au monde. Relativement inoffensif car non explosif, le Piton de la Fournaise est célèbre pour ses fréquentes éruptions de lave. Une lave fluide serpentant doucement du haut du cratère  jusqu’à plonger dans l’Océan Indien, formant des strates successives qui avec le temps finissent par élargir le territoire de l’île (30 hectares gagnés sur la mer lors de l’éruption de 1986). Des sentiers de randonnée permettent de faire le tour du volcan, d’admirer ses paysages lunaires et ses deux principaux cratères. Comptez cinq heures d’une marche rendue assez sportive à cause du dénivelé.
canyoning-randonnee-et-vtt-sur-lile-de-la-reunion 2017
La plaine des Palmistes et la  forêt de Bébour-Bélouve.
Au centre de l’île, entre le Piton de la Fournaise et le Piton des Neiges, la plaine des Palmistes et sa magnifique forêt tropicale de Bébour-Bélouve constitue un des autres sites majeurs de randonnée à la Réunion. Cette haute plaine abrite en effet un des plus beaux ensembles de flore endémique de l’île ainsi qu’une de ses plus jolies cascades. Celle de Trou-de-Fer où l’eau chute de 600 mètres de haut.
http://aushop.fr/wp-content/uploads/2016/10/59020f77a20bd_canyoning-randonnee-et-vtt-sur-lile-de-la-reunion.jpg

Meilleure saison pour venir randonner à l’Île de la Réunion et informations pratiques

C’est pendant l’hiver austral de mai à octobre que les meilleures conditions sont réunies pour de belles randonnées. Plus sèche que le reste de l’année et non soumise aux aléas cycloniques que l’on peut rencontrer entre les mois de décembre et de février, c’est la période idéale pour tous les types d’activités outdoor. Question équipement, conservez les tongs pour la plage et n’oubliez pas de vous munir de bonnes chaussures de marche ainsi que de quelques vêtements chauds et imperméables pour les balades en altitude. Avant de partir, jetez aussi un œil sur le site de la Maison de la Montagne et de la Mer de la Réunion qui fait le point sur cette page sur l’état des sentiers et leur éventuelle fermeture temporaire provoquée par des intempéries ou une éruption volcanique.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.