Voyage au Mexique : Découvrez la maison de Frida Kahlo et ses oeuvres

 




Mexico est une destination culturelle par excellence où le circuit traditionnel passe par les vestiges de la civilisation Aztèque comme les ruines de Teotihuacán, le Palais des Beaux Arts ou encore le Zocalo. Dans le cadre de la culture, la maison de Frida Kahlo vaut également le détour.

Sur les traces d’une artiste d’exception


Lors des vacances au Mexique, une escapade dans la capitale s’impose pour découvrir sa richesse culturelle. Durant ce séjour, il y a un site qui doit figurer dans l’itinéraire : la maison de Frida Kahlo. Ceux qui ne connaissent pas l’histoire de la maison s’étonnent toujours devant la simplicité de cette petite maison bleue qui paraît si ordinaire. En effet, car sa véritable richesse c’est son histoire et son contenu. Pour l’histoire, cette maison est celle de Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón, plus connue sous le nom Frida Kahlo, une artiste peintre mexicaine, née en 1907. Son amour pour l’art est né d’une envie d’émancipation en tant que femme, dans une société mexicaine qui à l’époque, est connue pour son machisme. Dans sa jeunesse, elle cherche le savoir, la liberté et le plaisir à travers l’art, et rejoint donc une école spécialisée où elle rencontre son mari, Diego Rivera, un muraliste de renom. Frida Kahlo s’intéressa à la peinture et s’avère douée pour cet art. A l’âge de 18 ans, Frida est victime d’un accident qui l’oblige à être immobilisé pendant un certains temps, durant lequel elle peint plus de 100 autoportraits.

Découvrir la maison de Frida Kahlo et les œuvres de l’artiste


Frida Kahlo est née à Coyoacán, un arrondissement situé au sud de Mexico, dans la maison appelée Maison bleue. Sa maison natale a également été le lieu de son décès et l’endroit où se sont tenues les péripéties de sa vie. On raconte en effet que c’est dans cette maison qu’elle et son mari ont reçu le révolutionnaire russe Léon Trotski en tant qu’invité alors que ce dernier s’est vu accordé l’asile politique à Mexico. Pendant son séjour à la Maison bleue, Frida et Trotski ont eu une liaison passionnée. A son départ, Trotski a reçu en cadeau une magnifique toile de Frida qu’elle a tendrement dédicacée et signée. Aujourd’hui, la Maison bleue a été faite musée où l’on retrouve quelques œuvres de l’artiste telles Les Deux Fridas, Frida y la cesarea, le Portrait de Agustín M. Olmedo, Viva la Vida. On y trouve également des effets personnels sans oublier l’urne qui contient ses cendres.











Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.